Les citoyens du monde sont confinés depuis plusieurs semaines dans leurs maisons, crise sanitaire du covid-19 oblige. Face à ce ralentissement imposé de nos rythmes de vie effrénés, on est forcément un peu déboussolé, perdu.

Certains sont très occupés, devant assurer leur vie professionnelle et l’école à la maison (ce n’est pas rien !). D’autres, contraints de ne plus travailler, disposent d’un temps libre presque vertigineux et angoissant. Et puis, il y a les enfants que l’école à la maison n’occupe pas toute la journée évidemment. Le réflexe de tout un chacun, dans notre monde numérique, est de se tourner vers les écrans, d’en faire une overdose, c’est tellement facile…

J’ai trois enfants, dont deux ados, alors la guerre contre les écrans je sais ce que c’est. Chez nous, pas de télé, pas de tablette et le téléphone portable le plus tard possible (entrée au lycée) mais il y a des ordinateurs alors finalement, ça revient presque au même. Oui, c’est un combat, même un combat quotidien pour expliquer à mes enfants que l’écran n’est qu’un outil mais surtout qu’il peut devenir dangereux car il nous rend passif. Ils n’ont pas envie d’entendre ça et, en tant que parents, ce n’est pas toujours facile d’endosser le rôle de rabat-joie. Mais je me rassure chaque jour : c’est pour leur bien, ils finiront par comprendre et nous remercier. Et quel plaisir quand par exemple, ma fille de 16 ans décide toute seule de passer régulièrement une journée sans son téléphone… Mon combat familial n’est pas vain !

Dans cette période particulière, j’ai envie de vous dire de ne pas vous laisser happer par vos écrans, de ne pas choisir la solution de facilité qui consiste à mettre vos enfants devant la télé ou l’ordinateur pour avoir la paix. Au contraire, profitez-en pour faire des jeux de société avec eux, lire, écrire, jardiner, ou tout simplement… les laisser s’ennuyer !

Face au dictat de l’emploi du temps surchargé, même pour les enfants, l’ennui n’existe plus. Et pourtant, il est tellement bénéfique. Il est vrai que la première étape de l’ennui est fréquemment une phase d’apathie, de léthargie ou d’errance. On traine d’une pièce à l’autre, on s’assoie, on se relève, on se sent mélancolique, … alors forcément, on n’a qu’une envie attraper son téléphone pour s’occuper. Résistez autant que vous pouvez et vous verrez que l’ennui stimule votre imagination et votre créativité. Prenez le temps de vous questionner, de réfléchir. Les idées pour vous occuper vont fuser et vous vous mettrez à faire ce que vous n’avez jamais eu le temps de faire, simplement car vous ne vous laissiez pas le temps d’y penser. Quel sentiment de satisfaction, de jubilation même, j’éprouve dans ces moments-là, un vrai petit bonheur !

Pour nos enfants, apprendre à s’ennuyer est encore plus important. Savoir imaginer seul comment s’occuper leur permet d’affirmer leur personnalité, de prendre leurs propres décisions sans être guidés systématiquement par le cadre d’un emploi du temps bien rempli avec une multitude d’activités ou sans être passif devant un écran.

Alors réapprenons à nous ennuyer, autorisons-nous à laisser nos pensées divaguer, permettons à nos enfants de rêver, d’imaginer, d’inventer, le monde n’en sera que plus beau et plus vivant !

__________________

Pour approfondir tout en s’ennuyant 😉

Le Site 3-6-9-12

Beaucoup d’entre nous ont dû voir l’affiche « Apprivoiser les écrans et grandir », notamment dans les salles d’attente des cabinets médicaux. Elle est vraiment bien faite, claire et explicite. Le site est à son image, plein de conseils et de recommandations pour gérer raisonnablement l’usage des écrans pour nos enfants mais aussi pour nous-mêmes. Car, comme il est indiqué dans le site « Pour profiter des écrans sans y passer trop de temps, demandons-nous à chaque fois si c’est le plaisir que nous y trouvons qui nous retient, ou bien si c’est le désir d’oublier quelque chose qui nous préoccupe. Dans ce second cas, nous courons le risque de ne plus parvenir à les quitter ! »

Le Site Naître et grandir : article « L’enfant qui s’ennuie »

L’article est court mais a le mérite d’exposer clairement les choses. Il y a surtout à la fin des références de livres pour les parents qui peuvent être utiles. Au-delà de cet article, je trouve que ce site internet est assez complet en matière de parentalité. Il m’apporte très souvent des réponses à mes questions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je suis, comme vous, une citoyenne du monde, c'est à dire une citoyenne parmi tant d'autres ! Je ne prétends pas détenir la vérité ni avoir un avis universel. Je souhaite partager avec vous mes pensées révoltées, inspirantes et quotidiennes, pour échanger, comprendre, évoluer, s'inspirer, grandir et si possible contribuer à un monde plus beau !

Pensée du moment
Je suis comme je suis, Je suis faite comme ça, Quand j'ai envie de rire, Oui je ris aux éclats... Un poème de Prévert magnifique pour rappeler que chaque femme a le droit d'être elle-même, indépendamment du regard des autres !
Je me revendique écolo et responsable. Je pense avoir conscience de l’enjeu qu’il y a à changer nos modes de vie et de consommation si nous voulons laisser une planète […]
Un peu d’insouciance, un peu de légèreté, car avec le soleil des beaux jours, un petit parfum des vacances s’annonce. J’aime découvrir le monde, de nouvelles cultures, de nouveaux paysages […]
Inscrivez-vousEt soyez informés par email des nouvelles pensées