Je me revendique écolo et responsable. Je pense avoir conscience de l’enjeu qu’il y a à changer nos modes de vie et de consommation si nous voulons laisser une planète vivable à nos enfants. Et j’essaye, dans mon quotidien, d’adopter des pratiques respectueuses de l’environnement et de la planète. Et pourtant, très souvent, je me retrouve en totale contradiction avec mes convictions écolos, …

Dans le cadre de mon travail, je fais souvent de longs trajets seule en voiture, or, j’aime ma tranquillité dans ces moments, comme des sas de décompression, et en général, je n’ai pas envie de faire de covoiturage. Je suis coquette et j’accorde de l’attention à ma tenue vestimentaire, alors il m’arrive de craquer pour des vêtements dont je n’ai pas vraiment besoin et qui sont fabriqués en Chine, shame on me !!! Des exemples comme ça je pourrai en citer des quantités, et j’imagine que c’est le cas de beaucoup de gens.

Mais, en parallèle, je consomme local et bio autant que possible, je n’achète que des produits de saison et je cuisine (c’est moins cher et c’est meilleur). J’évite le jetable (disques cotons, sacs ou bouteille en plastique, …). Je me chauffe à l’énergie solaire et j’ai choisi un fournisseur d’électricité écolo, … Là aussi, je pourrai continuer la liste.

Alors, c’est sûr, je suis pleine de contradictions mais sans vouloir me déculpabiliser, je reste convaincue que chaque petit geste compte et que c’est en s’y mettant tous, avec nos modestes efforts, chacun à sa mesure, que nous y arriverons progressivement. Ce n’est pas facile de tout changer en une seule fois, mais pas à pas, on finit par y arriver. En tant qu’individu et citoyenne du monde, il me reste encore du chemin à faire et des habitudes à changer, et si j’avance doucement, j’avance sûrement. Depuis l’adolescence et que j’ai pris conscience de la nécessité de faire évoluer mon comportement, j’ajoute régulièrement une corde écolo à mon grand arc. Aujourd’hui, je ne suis pas exemplaire, mais une chose est certaine, je fais mieux qu’hier. 

Beaucoup de personnes refusent de prendre en compte l’enjeu environnemental. Et face à l’ampleur des changements à apporter dans leur quotidien, je peux comprendre qu’ils se découragent et préfèrent ignorer le problème. Ce que je veux dire à tous ces gens, c’est que dans tous les cas, personne n’est exemplaire, personne n’a un comportement totalement irréprochable et sans impact sur la planète. Par contre, tout le monde peut agir, même de manière minime, ce sera toujours ça de gagner.

Alors, commencez par un petit geste simple, une petite modification de votre quotidien : par exemple, éteindre le robinet quand vous vous brossez les dents ou arrêter d’acheter de l’eau en bouteilles plastique. Commencez par des choses faciles, qui ne demandent pas une transformation en profondeur de votre mode de vie. Si vous n’avez pas d’idée, vous pouvez aller voir la liste du blog maconscienceecolo.com.

Et progressivement, vous ajouterez de nouveaux gestes, de nouvelles habitudes qui viendront s’ajouter à la quantité de petits gestes écolos des citoyens de la planète. Comme moi, vous ne serez jamais parfaitement, totalement, pleinement écolo, l’être humain étant par nature plein de contradictions. L’essentiel est avant tout de participer à l’effort commun, alors oui, les petits gestes pour la planète comptent AUSSI !

__________________

Des ressources et conseils pour adopter des gestes écolos

Le site je deviens écolo

Voilà un site parfait pour démarrer un changement de comportement, pas trop « extrémiste », mais donnant des tuyaux et des conseils pour commencer à changer, tout en douceur. D’ailleurs, Lucie Paimblanc, la bloggeuse se présente comme l’auteure d’un « blog bienveillant qui t’aide à devenir écolo et réduire tes déchets sans douleur »

Le site Sortez Tout vert

L’auteure de Sortez tout vert est une convaincue en raison de son histoire familiale (je vous laisse vous rendre sur le site si cela vous intéresse). Son blog présente l’avantage de présenter de nombreuses ressources documentaires (livres, reportages, podcasts,) mais également de proposer un « guide d’achat » pour des produits écoresponsables. Personnellement, cela m’a bien servi quand j’ai voulu arrêter le jetable et le plastique.

Le magazine Kaizen, explorateur de solutions écologiques et sociales

J’ai déjà cité ce magazine dans un article précédent (Le mouvement Colibris, faire sa part). Je vous encourage à jeter un œil à ce bimestriel. Tout ne vous intéressera peut-être pas, mais je suis sûre que vous y trouverez un encouragement à changer vos habitudes pour la bonne cause.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je suis, comme vous, une citoyenne du monde, c'est à dire une citoyenne parmi tant d'autres ! Je ne prétends pas détenir la vérité ni avoir un avis universel. Je souhaite partager avec vous mes pensées révoltées, inspirantes et quotidiennes, pour échanger, comprendre, évoluer, s'inspirer, grandir et si possible contribuer à un monde plus beau !

Pensée du moment
Je suis comme je suis, Je suis faite comme ça, Quand j'ai envie de rire, Oui je ris aux éclats... Un poème de Prévert magnifique pour rappeler que chaque femme a le droit d'être elle-même, indépendamment du regard des autres !
Je me revendique écolo et responsable. Je pense avoir conscience de l’enjeu qu’il y a à changer nos modes de vie et de consommation si nous voulons laisser une planète […]
Un peu d’insouciance, un peu de légèreté, car avec le soleil des beaux jours, un petit parfum des vacances s’annonce. J’aime découvrir le monde, de nouvelles cultures, de nouveaux paysages […]
Inscrivez-vousEt soyez informés par email des nouvelles pensées